NOTRE MÉTIER

La vigne est une plante ligneuse et sarmenteuse, à feuillage caduc, dont les racines s’enfoncent à une profondeur de deux à cinq mètres, jusqu’à douze ou quinze, voire davantage selon les sols. Elle réclame des soins constants, tout au long de l’année.

Pour produire les Champagnes Claude Bernard, à Rouvres-les-Vignes, Claude, Isabelle et Guillaume passent une bonne partie de leur année dans leurs parcelles : la croissance de la vigne doit être contrôlée et dirigée et il n’est pas question de laisser cette liane n’en faire qu’à sa tête ! Elle produirait alors des mètres et des mètres de sarments, et des grappes trop nombreuses et trop petites : il serait alors illusoire de vouloir en tirer du bon vin.

Malgré toute l’attention qui lui est portée, la vigne et ses raisins sont tributaires de l’ensoleillement, de la pluviométrie, des aléas climatiques et des intempéries que tous les vignerons redoutent : le gel et la grêle.

Quand vous ouvrez une bouteille de Champagne Claude Bernard, vous versez dans les flûtes un vin qui est le résultat d’un long, délicat et complexe processus qui a duré de longs mois, et même plusieurs années si l’on prend en compte le nécessaire vieillissement.

Rendez-nous visite. Durant la dégustation, nous vous raconterons les étapes de la production : la taille et le liage, le palissage et le rognage, la vendange et le pressurage. Viennent ensuite l’assemblage savant des différents cépages et des différentes années, puis la mise en bouteilles, le stockage, le remuage et enfin le dégorgement – étape cruciale où l’on ajoute la liqueur secrète qui donnera le dosage final. Les bouteilles peuvent alors enfin revêtir leur habit de lumière !

Quand vous viendrez à Rouvres-les-Vignes déguster le Champagne Claude Bernard, vous en profiterez sans doute pour faire quelques visites dans les alentours :

Colombey-les-Deux-Églises, résidence du Général de Gaulle, n’est qu’à quelques kilomètres ;

Troyes, avec ses magnifiques maisons à colombages et ses magasins d’usine, mérite également un détour ;

– Le Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient offre un espace de vie ouvert à tous, où d’immenses lacs-réservoirs se cachent au creux de superbes forêts : les amoureux de nature, de culture, de sport et de loisirs y trouveront leur bonheur ;

– Le lac du Der-Chantecoq, plus grand lac artificiel d’Europe (48 km2), régulateur du cours de la Marne et hôte de plus de 200 espèces d’oiseaux, dont les magnifiques Grues cendrées qui font ici une escale sur le chemin de leur migration ;

–En revenant vers Bar-sur-Aube, où de beaux monuments historiques classés vous attendent, le parc d’attractions Nigloland fera, à coup sûr, le bonheur de toute la famille.

Dans l’Aube, conjuguez tourisme et œnologie, Champagnes Claude Bernard et découvertes enrichissantes.